Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Cher Confrère,

Je me permets de lancer ce véritable appel à la mobilisation des médecins libéraux car nous devons chacun apporter notre pierre contributive pour que la crise actuelle ne se transformepas en catastrophe sanitaire et économique.

Les médecins libéraux sont en capacité de répondre aux besoins de la population !

Pour ce faire nous devons :

 Préserver notre santé et celle de nos collaborateurs (manche longues et répulsifs efficaces !)

• Veiller à ce que nos cabinets ne participent pas à la chaine de transmission :

• En veillant à la destruction des gites autour et dans les cabinets : suppression vases à fleurs, coupelles et caches pots. Vérification gouttières et bétonnage fonds de regards eaux pluviales (le service de lutte anti vectorielle peut être pour ce faire contacté par courriel) ;

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Traiter les tentures et rideaux avec un répulsif pour tissus

• Tenter de détruire les moustiques éventuellement porteurs du virus et qui resteraient sur place : même s’ils sont peu efficaces pulvériser un insecticide le soir en quittant le cabinet et le matin avant d’accueillir de nouveaux patients.

• Combattre les rumeurs : oui le petit moustique est bien le vecteur qui transporte le petit virus de malades en malades.

• Adopter une démarche citoyenne :

  •        Différer les rendez-vous non urgents
  •        Réduire ou éventuellement, supprimer, dans la mesure du possible, les vacances en Juillet et en Août.
  •        Voir en priorité les personnes susceptibles d’être atteintes (aucune publicité ne devrait être faite sur ce point pour prévenir  d’éventuels abus)
  •        Se porter volontaire même temporairement pour les gardes médicales au sein de l’ADGUPS.

Informer la population et l’inciter à se protéger efficacement

Inciter nos patients à développer des solidarités de proximité envers les personnes âgées et / ou isolées

Nous en sommes à environ 6000 cas / semaine, ce qui représente environ 20 cas par médecin. La médecine libérale est en capacité de faire face. Elle le sera définitivement si elle participe, par une démarche citoyenne à la lutte pour faire reculer l’épidémie.

Bien entendu, nous sollicitons les autorités pour que d’ores et déjà des dispositions soient étudiées pour accompagner l’engagement des médecins libéraux dans ce qui véritablement pour nous constitue une bataille.

Si nous la perdons, ce sera une défaite mais aussi une catastrophe sanitaire et plus encore économique.

Téléchargez le document Produits antimoustiques Marques.pdf

Confraternellement.

Le Président,

Docteur Guy URSULE